[E3 2017] Conférence du PC Gaming Show : Longue vie au couple clavier/souris

Publié le 14 juin 2017 à 10 h 18 min

Mis à jour le 14 juin 2017 à 17 h 02 min

PC Gaming Show E3 2017

Alors, là… Je n’ai rien compris. Au sortir de la conférence PC Gaming Show qui s’est tenue hier à LA – en gros une vaste pub pour les produits Intel – je me suis dit :  » Ok, il va falloir que je me rachète du matos Intel, matos Intel, VR, matooss… ». Mais une fois le processus de zombification terminé, j’ai repris mes esprits un peu avant la conf’ Ubi. Et je me suis mis, tout bêtement, à regarder de plus près les jeux qui avaient été présentés.

En tout, onze jeux annoncés sur seize seront soit du tactical-stratégie, soit du indie. C’est ce qu’on peut appeler une programmation assez couillue pour un event censé promouvoir la VR et les gros jeux bien gourmands qui te font racheter une bécane tous les deux ans. Mais fort heureusement, nous ne sommes pas dans la tête des marketing managers de chez Intel et nous nous contenterons de présenter les nouvelles sorties PC. Et le moins que je puisse dire, c’est que je suis content comme un goret.

 

La conférence des vieux de la vieille 

Pour commencer la conférence, c’est la nouvelle extension de XCOM 2 qui a été choisie. Ennemis et classes supplémentaires, vous aurez également droit à ce qui manque cruellement à la plupart des jeux PC : des zombies. XCOM 2: War of the Chosen sort le 29 août donc si vous êtes fan de la licence ne dépensez pas tous vos brouzoufs en chouchous sur la plage. 

Les développeurs de l’excellent Shadowrun Returns refont surface avec le reboot d’une ancienne licence qui m’a donné des sueurs froides à l’époque ( je devais avoir six ou sept ans ). Je trouvais l’univers absolument trop super méga giga chouette ( on ne disait pas encore cool à l’époque ), mais je ne pouvais absolument rien piffer au gameplay des Mechwarriors par exemple. Battletech, tiré du jeu de plateau éponyme, me permettra donc de prendre ma revanche sur la vie. Jordan Weisman le créateur originel a tenu à présenter lui-même son nouveau bébé, prévu pour 2017.

Une date a enfin été annoncée pour le dernier jeu de The Creative Assembly. Total War : Warhammer 2 sortira donc le 28 septembre 2017. Parmi les nouveautés, les Hauts Elfes, les Hommes-Lézards et les Elfes Noirs, ainsi qu’une dernière faction encore inconnue. 

Du contenu pour les braves

Parmi les annonces mineures, des jeux déjà sortis vont se doter de nouveaux contenus et extensions. C’est le cas de Shadowverse, le TCG disponible sur Steam, qui verra arriver de nouvelles cartes le 29 juin avec son extension Wonderland Dreams. Le tout présenté par le célèbre Kripparian, venu tout droit de Hearthstone.

Puis Brendan Greene, le créateur d’un des jeux les plus streamés sur Twitch, est apparu dans la foulée. Celui à qui l’on doit Playerunknown’s Battlegrounds a certes annoncé plus de contenu comme des maps ou des objets, mais également une plus grande stabilité des serveurs. Un jeu qui plante alors que des milliers de viewers sont branchés dessus, ça fait tache. Même chose pour Rising Storm 2 et Killing Floor 2

 

Oyez, oyez, fans de chevalerie et leur monture, un nouveau Mount & Blade 2 : Bannerlord va sortir. On n’a pas plus d’infos, si ce n’est que vous aurez droit à une refonte de l’IA et à un système de combat remanié. Personnellement je n’ai jamais joué à M&B 2 mais si cela vous parle, une petite vidéo de gameplay a été montrée hier :

 

 

La vague des indés

Les jeux indépendants ont plutôt la côte en ce moment. Voyez par vous-mêmes, six jeux présentés durant la conférence, quasiment un tiers de la programmation. Et ça, ça fait plaisir.Deuxième jeu à avoir été dévoilé juste après XCOM, l’indie Ooblets semble bien parti pour devenir l’Animal Crossing des joueurs PC. Rien que ça! En tout cas, c’est tout le mal que l’on souhaite aux développeurs de Glumberland. Le level de cuteness de leur jeu, à mi-chemin entre un Kirby et un LBP et l’aspect Sims avoué ne pourra que faire son succès.

Deuxième jeu à suivre, Tunic, anciennement Secret Legend. Mettant en scène un petit renard armé d’une épée et d’un bouclier se déplaçant en vue isométrique, les graphismes léchés permettent de penser que le gameplay ne sera pas aussi rétro que ne le montrent les vidéos. La sortie du jeu est prévue pour 2018.

Présenté par son réalisateur, le controversé Tim Soret, The Last Night a tout d’un blockbuster. Sorte d’hommage à Flashback par son game design, les graphismes tiennent du jamais vu. C’est simple, on croirait que les développeur se sont amusés à coder en parallaxe à l’ancienne mais avec les moyens d’aujourd’hui. Le résultat global est d’une beauté hallucinante et si le propos du jeu tient la comparaison des graphismes, alors on pourra dire que l’élève aura dépassé le maître.

On connaissait Bohemia Interactive pour sa série à succès Arma ou plus récemment DayZ. Changement total de sujet pour leur nouveau jeu Ylands, qui rogne méchamment sur les plate-bandes de Minecraft. Si le concept du jeu est encore assez flou, le design du jeu a l’air assez abouti et en tout cas bien plus polygonal que Minecraft. Quand on passe du cube au triangle dans le jeu vidéo, c’est généralement qu’il y a du progrès.

Les fans l’attendaient, c’est le retour du jeu de Klei. Studio très prolifique s’il en est puisqu’ils sortent à peu près un jeu tous les ans, le développeur canadien sort cette fois-ci un RPG. Arborant la patte graphique très cartoon qui a fait la marque de fabrique du studio, Grift Lands semble très prometteur et original, comme quasiment tous les jeux estampillés Klei. On attend d’en savoir plus sur le gameplay, mais l’univers de Grift Lands fait déjà rêver.

Enfin, le dernier indie présenté mais pas des moindres n’était autre que le dernier jeu du studio londonien Chucklefish, responsable entre autres de Stardew Valley, Risk of Rain et du plus récent Starbound. Après ces hits de la scène indé, le studio n’a pas voulu s’arrêter en si bon chemin et s’apprête à sortir Wargroove. Prévu sur Switch, PC et Xbox One, le jeu fait immédiatement penser à un mélange entre Advance Wars et Fire Emblem. Le jeu propose bien évidemment un éditeur de carte mais aussi un éditeur de campagne très simple d’utilisation.

 

Hommage aux plus belles heures des démos techniques

E3 et événement sponsorisé par un grand constructeur hardware obligent, la conférence a également été l’occasion de montrer des belles mécaniques. Comme ça, juste pour la beauté du geste. Nous nous passerons donc de commentaires puisque comme chacun le sait, commenter des vidéos de démo graphique revient à encourager son pénis ou son vagin quand on va pisser.

Petite surprise : un seul jeu était là pour accompagner la démocratisation de la VR sur PC. Echo Arena est la version multi de Lone Echo et ce sont les développeurs de The Order : 1886, autrement dit Ready at Dawn, qui s’y sont collés. Force est de constater que l’inspiration Tron est omniprésente dans ce jeu de handball sans gravité. Le temps nous dira si le jeu est plutôt Tron ou plutôt É-tron.

Les petits coups de théâtre en fin de conf’

Lui qui a si longtemps ciré les planches des conférences Xbox, Cliff Blecszinski s’est retrouvé au stand PC. Forcément, les foules se lèvent. Et lui, l’air heureux et épanoui, de dire que son futur jeu Lawbreakers est le meilleur FPS compétitif de tous les temps, et qu’il va savater tous les concurrents. Alors nous, forcément, on a envie de croire le créateur de ces monuments que sont les Gears of War et de se laisser porter par les commentaires des premiers testeurs. Des Youtubeurs qui ont plus fraggé que tous tes copains de bar réunis.

Si vous voulez encore plus de grosse licence bien juteuse, attendez encore un peu, j’ai ce qu’il vous faut. La Terre du Milieu, vous connaissez? Et bien vous pourrez jouer à Shadow of War le successeur de Shadow of Mordor à partir du 10 octobre, car le jeu a encore été repoussé. Pour le reste, ne m’en demandez pas plus, moi je n’ai aucune idée de ce que c’est, la Terre du Milieu.1

ET LA DERNIÈRE ANNONCE de la conférence n’est autre que … tenez-vous bien … un remaster. Non, vous ne rêvez pas, on se fout bien de votre gueule. Après avoir invité Adam Isgreen, directeur créatif chez Microsoft Studios, en fin de conférence, on est en droit de s’attendre à un truc de ouf, comme disent les djeuns. En guise de truc de ouf, vous vous contenterez s’il vous plaît d’une refonte 4K d’un jeu de vingt ans avec de nouvelles musiques. Mais bon, comme tous les gogos vont l’acheter et moi le premier, on saluera la manœuvre commerciale de Microsoft qui, en terme de ratio efforts/bénéfices, s’en tirera à n’en point douter à très bon compte. Pour les plus pigeons d’entre nous, l’inscription à la bêta ouverte d’Age of Empires Definitive Edition est d’ores et déjà ouverte.

Pour résumer, on ne se souviendra pas de la conférence PC 2017 comme d’une déception. Non. S’il n’était question que des AAA, on s’en souviendrait comme la conf’ du fan service. Heureusement que les développeurs indés sont là pour amener de la fraîcheur à la scène PC. Sans eux, le public international ne manquerait pas de s’endormir et de fuir l’E3.

1 : Dans mes rêves les plus fous

[apss_share networks="facebook, twitter, pinterest, digg, google-plus" share_text="Partages sur les réseaux sociaux si tu aimes" counter="1" http_count="1"]
Photo du profil de Tardiche

Article écrit par Tardiche

Rédacteur spécialisé STR, RPG, 4X et tous les sigles où on joue avec sa tête et pas tellement avec ses mains. La rédac' m'a d'ailleurs réformé de MOBA et de FPS en raison de mes doigts palmés et d'absence de système nerveux reptilien.

Pour accéder à mon profil et à mes autres news inscris toi sur le site.

Ton avis nous intéresse. Partage donc ton opinion en en nous écrivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour soutenir notre site, tu peux désactiver Adblock!

  • 3 publicités max/page
  • Ne gêne pas la lecture
  • Pas de jeux d'argents ...
  • Pas de virus, ni PopUp
  • Merci pour ton soutien.

Concours