Guerre en Ukraine : un haut responsable turc a annoncé que la Russie et l’Ukraine sont « désireuses » de se tenir de nouveaux pourparlers en Turquie

Malgré les actes de « crime de guerre », selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dans la région de Boutcha, la Russie et l’Ukraine sont encore « désireuses » de tenir de nouveaux pourparlers en Turquie, a annoncé un haut responsable turc

Ce vendredi dernier, des journalistes ont été informés par ce haut responsable turc qui disait : « La Russie et l’Ukraine sont désireuses de s’entretenir à nouveau en Turquie, mais elles restent loin d’un accord sur un texte commun ».

Plus de 4.38 millions de réfugiés ukrainiens

D’après le recensement fait par le Haut-Commissariat au réfugiés (HCR), les réfugiés ukrainiens qui ont fui leur pays comptent plus de 4.38 millions, six semaines après le début de l’invasion russe. Matthew Saltmarsh, un porte-parole du CHR a déclaré lors d’un point de presse à Genève : « Le personnel de HCR a observé que les réfugiés nouvellement arrivés proviennent de diverses régions du pays, y compris de l’est, certains déclarant avoir passé des semaines à se terrer chez eux ou dans des abris dans des conditions désastreuses ».

D’après la statistique de l’Organisation Internationale pour les Migrations de l’ONU, environ 210000 non-ukrainiens avaient aussi fui le pays et rencontraient parfois des difficultés à rentrer dans leur pays d’origine. 

Ainsi, on peut constater que 90% des personnes qui ont fui l’Ukraine sont  des femmes et des enfants. Après tout, les autorités ukrainiennes n’autorisent pas le départ des hommes en âge de porter les armes pour protéger le territoire contre les Russes.

Environ 700 personnes perdent leur vie à Tchernihiv

Le maire de la ville de Tchernihiv, un centre régional qui se situe au nord de Kiev, environ 700 personnes ont été tuées dans cette ville près de la frontière biélorusse. 

Pour cela, le maire Vladislav Atroshenko a affirmé : « Je peux donner un chiffre approximatif, 700 personnes. Il s’agit des militaires et civils ». En outre, le maire a encore annoncé que plus de deux tiers des habitants avaient quitté cette région.

Crédits : Pexels

La France s’organise face à un possible manque de gaz russe

Le gaz russe venait à manquer l’hiver prochain. Pour cela, un décret, tant attendu, a été publié vendredi organisant la manière dont des coupures ciblées pourraient être mises en œuvre chez des gros consommateurs. Pourtant, le remplissage des stockages a déjà commencé. 

Ce décret annonce un possible délestage, ou bien, une interruption ou une réduction de l’approvisionnement pour certains clients industriels ou tertiaires.

En revanche, ce dispositif ne ciblera pas les particuliers. En effet, le décret concerne moins de 5000 gros consommateurs, avec des exceptions prévues pour les services publics essentiels et certaines entreprises.

Le gouvernement a souligné : « C’est un dispositif de dernier recours qui vise à préserver l’approvisionnement général des consommateurs de gaz et notamment des particuliers ».

Les gros consommateurs vont être enquêtés par le gestionnaire du réseau de gaz. En effet, plusieurs informations vont être demandées telles que leur activité ou « les conséquences économiques qu’il subirait en cas de réduction ou d’arrêt de sa consommation de gaz ». De plus, ces consommateurs devront répondre pour un délai de deux mois, le non-respect du deadline entraîne une sanction.

Un système de défense anti-aérien S-300 a été fourni à l’Ukraine de la part de la Slovaquie

En soutien à l’Ukraine contre l’invasion russe, la Slovaquie a fourni le système de défense anti-aérien à ce pays qui subit l’invasion russe en ce moment, a annoncé Edouard Heger, le premier ministre slovaque, vendredi sur Facebook.

Selon ce premier ministre slovaque, ce « don » est une forme de réponse suite à une demande d’assistance ukrainienne formulée par ce pays des exercice de la « légitime défense ».

Eduard Heger a souligné que la livraison de ce système de défense « ne signifie pas que la République slovaque soit devenue partie prenante du conflit armé en Ukraine ». En fait, ce système «aidera à sauver autant d’ukrainiens innocents que possible » selon ce premier ministre slovaque.

Volodymyr Zelenski a plaidé que l’Ukraine ne peut pas attendre les armes et les sanctions occidentaux

Sous forme d’un critique, ce président Ukrainien a annoncé devant le Parlement finlandais : «  ceux qui nous font attendre, attendre les choses dont nous avons profondément besoin, attendre  pour les moyens de défendre nos vies », alors que Kiev demande plus d’armes puissantes et des sanctions économiques plus fortes de l’Occident. 

Volodymyr Zelenski a encore affirmé : «  Nous avons besoin d’armes dont disposent certains de nos partenaires de l’Union Européenne ».

Le discours de ce chef d’État Ukrainien a coïncidé avec des incidents qui ont pu perturbé le réseau du gouvernement finlandais. En effet, un avion russe, IL-96-300, a volé durant trois minutes dans le ciel de la Finlande, un large côté sud du pays.  

Plus de 39 morts suite à l’attaque sur la gare de Kramatorsk

Plus de 39 personnes dont quatre enfants ont été tuées sur la gare de Kramatorsk à cause d’une attaque au missile, ont annoncé les services de sécurité ukrainiens.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe

spot_imgspot_img

More like this
Related

Pourquoi faire appel à une agence de communication ?

Qu’est-ce qu’une agence de communication ? Et pourquoi faire appel...

Pourquoi les sites de rencontre ont-ils plus de fréquentation et de visites l’été ?

D'après les statistiques, les sites de rencontre sont plus...

Comment fonctionne le site de rencontre disons demain ?

Les jeunes célibataires ont aujourd’hui l’embarras du choix quand...

Explication du principe de la blockchain par Eric Esnault

Tout comme l’intelligence artificielle, la blockchain fait partie des...